Le nouveau parking Saint-Antoine verra bientôt le jour

Publié le 30 Janvier 2019

Partager :
Le nouveau parking Saint-Antoine verra bientôt le jour

Les riverains du parking Saint-Antoine à Lyon 2ème, voient pratiquement le bout du tunnel. Sur ce chantier complexe qui a pris trois ans de retard, Lyon Parc Auto (LPA) continue de poursuivre sa mission pour le compte de la Métropole, dans le cadre du projet d'aménagement des Terreaux de la Presqu'île lyonnaise. En décembre, LPA a ainsi réalisé les parois moulées de ce futur parking non inondable de 770 places, qui devrait ouvrir en 2020. En 2019, il s'agit de creuser le sol sous les voies de circulation jusqu'au niveau -1, puis de poser les poutres qui soutiendront les parois. Et de continuer la même opération jusqu'au niveau -5, à 24 mètres de profondeur. 

"Puis, lorsque nous parviendrons jusqu'au cinquième niveau, nous coulerons le béton des dalles sur les poutres en remontant du niveau -5 au niveau -1", anticipe Didier Vallier, responsable des travaux chez LPA. Reste que le chantier demeure soumis aux aléas climatiques et à d'éventuelles découvertes archéologiques. En effet, les archéologues suivent les ouvriers et les machines à la trace pour explorer les surfaces dégagées. "Ils ont pris possession des lieux sur les deux premiers niveaux. Dès qu'ils achèvent leur travail de fouilles et de relevés, le génie civil peut entamer le sien", observe Didier Vallier, qui croise les doigts. Sous la place d'Albon, les spécialistes ont découvert trois statuettes, une coupelle en bronze, un vase en verre, des vestiges datant du IIIème siècle, une maison gallo-romaine et un lot de monnaies d'évêchés des XIIe et XIII siècles. A part ça, les archéologues n'ont trouvé que des fondations (galeries ou voûtes) et des caissons de renfort pour tenir le mur du quai, côté Sud. Pour l'instant, rien qui nécessiterait un nouvel arrêt des travaux. 

 

A très bientôt,

Votre agence Guy Hoquet Lyon 2 / Lyon 1 

 

Partager :