Musée de l'imprimerie - Ephemera Andy Warhol

Publié le 03 Mai 2018

Partager :
Musée de l'imprimerie - Ephemera Andy Warhol

Selon le collectionneur québécois Paul Maréchal, Andy Warhol "avait trois peurs : développer un cancer, devenir gros et manquer d'argent". C'est pourquoi, même après son ascension fulgurante, l'artiste a toujours continué d'accepter toutes les commandes. Le Musée de l'imprimerie présente donc actuellement une centaine des ses imprimés éphémères, peu connus et peu vus, sur les 700 pièces patiemment rassemblées (en deux décennies) par Paul Maréchal, un de ses plus fervents fans. 

"Il était convaincu que son succès ne durerait pas. Il devait faire tourner son atelier new-yorkais, "The Factory", qui employait plus de cent personnes", raconte le conservateur de l'imposante collection d'oeuvres d'art de Power Corporation du Canada. C'est la pochette de l'album "The Painter", de Paul Anka, qui a déclenché l'appétit de ce papivore. Depuis, il a recensé soixante-cinq pochettes de disques, aux côtés de la fameuse banane du Velvet Underground ou de la fermeture éclair du jean de "Sticky Fingers", album des Rolling Stones.

Du pape du pop art (1928-1987), le grand public retient les portraits colorisés de Marilyn ou de Mao, voire les soupes Campbell (que l'on retrouve à Lyon sur un sac en papier). Mais ce qui est intéressant, c'est la variété des médiums utilisés par cet illustrateur et photographe, dont l'exposition donne un large aperçu : couvertures de magazines (dont François Mitterand), étiquettes de vin pour Mouton, Rothschild, publicités (dont les bouteilles flottantes de Perrier), monnaie fictive, cartes de Noël pour Tiffany, invitations à une soirée privée, manifeste pour les Verts allemands, levée de fonds pour Ted Kennedy, etc.

"Son génie publicitaire était dans son pouvoir d'évocation", résume le spécialiste de l'histoire de l'art. "Il a traversé la frontière entre les beaux-arts et l'art commercial. Et ses "ephemera" sont devenus rares et chers".

Alors, rendez-vous à l'exposition "Ephemera Andy Warhol" jusqu'au 16 septembre au Musée de l'imprimerie et de la communication graphique, 13 rue de la Poulaillerie, Lyon 2ème (tous les jours, sauf lundi et mardi, de 10h30 à 18h). Tarif : 8 eurors. www.imprimerie.lyon.fr

 

A très bientôt, 

Votre agence Guy Hoquet

Partager :